Conseils & Mutuelles

Mutuelles partenaires DIX O2


DIX O2 est partenaire des plus grandes Mutuelles (Eovi, MGEN, Kalivia,..)...

... et vous propose ainsi les meilleurs remboursements tout en s’occupant de l’envoi des documents aux complémentaires santé. Alors plus besoin d’avancer les frais de santé, DIX O2 s’occupe de tout !
Présentez nous votre carte de tiers payant !

Pour connaître nos accords Mutuelles, contactez nous !


Des questions ? Voici nos conseils...

Qu'est ce que la myopie ?


La myopie est un trouble visuel qui affecte essentiellement des objets éloignés. L’image regardée ne se projette pas sur la rétine, mais légèrement en avant de celle-ci. Il s’en suit un défaut de mise au point qui rend la perception des objets éloignés flous.

La myopie est souvent héréditaire (surtout dans le cas de fortes myopies). Elle peut, dans certains cas, être évolutive, notamment durant la scolarité, et nécessite donc un suivi particulier chez l’enfant et l’adolescent.

Dans le cas de très fortes myopies, des risques sont associés, il est donc nécessaire de se faire suivre régulièrement par un ophtalmologiste.



Les premiers signes ?


- Plisser les yeux pour voir net de loin.
- Écrire le nez collé à sa feuille.
- Ne pas reconnaître des personnes que vous connaissez dans la rue.


Comment la corriger ?


La myopie peut se corriger de plusieurs façons, mais le principe est toujours le même, renvoyer la projection de l’image d’un objet éloigné sur la rétine. Les dispositifs sont les suivants :

- Des lunettes équipées de verres négatifs (ou concaves ou divergents) ou des lentilles de contact négative.

Qu'est ce que l'hypermétropie ?


L’hypermétropie est un défaut visuel qui affecte essentiellement la perception des objets rapprochés. L’image des objets regardés ne se projette pas sur la rétine, mais légèrement en arrière de celle-ci. Il s’en suit un défaut de mise au point qui rend la perception des objets proches flous.

Cependant du fait du pouvoir accommodatif de l’œil (mise au point), cette gêne n’apparaît bien souvent qu’avec l’âge. A terme, lorsque les capacités accommodatives sont trop diminuées, la perception des objets éloignés peut également être altérée. Chez le presbyte notamment, les hypermétropes s’ils ne sont pas corrigés vont être gênés de loin et de près.

Comme pour la myopie, elle peut être héréditaire (surtout dans le cas de fortes hypermétropies). A la naissance, la plupart des bébés sont hypermétropes. Ce défaut se régularise progressivement avec la croissance de l’enfant.



Les premiers signes ?


Bien que l’hypermétropie soit un défaut visuel de vision de loin, les premières gênes apparaissent en vision de près.

Ces gênes vont se manifester de manière préférentielle lors d’un travail en vision de près (lecture, ordinateur, …) et se traduisent par des sensations d’œil qui tire, des maux de tête,…

Elles apparaissent plutôt en fin de journée.


Comment la corriger ?


Plusieurs types de compensation de l’hypermétropie existent, mais tous permettent de remettre la projection de l’image de l’objet fixé sur la rétine. Les dispositifs sont :

Des lunettes équipées de verres positifs (ou convexes ou convergents) ou des lentilles convergentes.

Qu'est ce que l'astigmatisme ?


L’astigmatisme est un défaut visuel relativement fréquent. Il est la conséquence d’un œil dont la cornée n’est pas ronde mais ovalaire. De ce fait, les rayons lumineux qui pénètrent dans l’œil ne se projettent pas en un seul point mais plus communément en une tâche elliptique de forme variable.

L'astigmatisme peut être associé à la myopie, l’hypermétropie ou la presbytie.



Les premiers signes ?


L’astigmatisme se caractérise par une vision imparfaite en vision de près comme de loin. La vision peut même être déformée et des directions paraître plus nettes que d’autres.

L’astigmatisme peut également être la cause d’une fatigue visuelle et d’un embrouillement à la lecture.


Comment la corriger ?


La compensation de l’astigmatisme a pour but de ramener tous les rayons lumineux qui pénètrent sur la rétine en un seul et même point sur la rétine. Pour ce faire, on utilise des verres astigmates (ou toriques ou cylindriques) dont la correction varie suivant des directions perpendiculaires.

Cette correction est possible par des verres de lunettes ou par certaines lentilles de contact rigides ou souples.

Qu'est ce que la presbytie ?


La presbytie est un phénomène inéluctable dû au vieillissement du cristallin. Ce vieillissement entraîne une perte des capacités accommodatives (capacité de mise au point) de l’œil. Cela se traduit aux environs de 40 à 50 ans, par une difficulté de plus en plus importante à voir net de près. Aujourd’hui on compte 22 millions de presbytes en France.

Comment fonctionne un œil presbyte ?

Au fur et à mesure des années, le cristallin perd de sa souplesse. Il parvient de moins en moins à assurer la mise au point en vision de près. Ces difficultés augmentent avec l’âge et la distance la plus proche à laquelle un objet est vu net augmente de concert :
- A la naissance : Pas de vision à la naissance, l’enfant a juste une perception de la lumière.
- A 20 ans : 10 cm.
- A 40 ans : 25 cm.
- A 70 ans : 2 mètres !

La presbytie évolue très rapidement durant les dix premières années, puis se stabilise. Un suivi régulier est donc nécessaire.



Les premiers signes ?


Les premiers signes de la presbytie se caractérisent par une tendance à vouloir éloigner son journal ou son livre pour pouvoir le lire.

Chez les femmes, des difficultés pour se maquiller apparaissent, le reflet dans la glace étant de moins en moins net. 
Toutes les tâches visuelles nécessitant une vision proche deviennent plus difficiles.


Comment la corriger ?


Nous conseillerons différents équipements en fonction de vos activités .


ATTENTION ! Loupes
= Lunettes de dépannage uniquement !


Les loupes que vous trouvez dans certains commerces ne doivent en aucun cas se substituer à un équipement de qualité conseillé. Ces dernières ne sont pas parfaitement adaptées à votre vue, et elles peuvent vous procurez un inconfort, voire une fatigue visuelle plus rapide.

Principaux défauts :

Le centrage des verres n’est pas personnalisé. Cela peut conduire à des maux de tête ou des yeux qui tirent lors d’une utilisation prolongée.

Les verres sont fabriqués en série pour des puissances standards. Ils ne sont pas adaptés à votre vue et ne respectent pas les différences de correction éventuelles entre vos deux yeux.

Les lunettes loupes ne tiennent pas compte d’un éventuel astigmatisme. Or, beaucoup de gênes et de troubles lors de la lecture sont directement liés à la prise en compte d’un astigmatisme.

Ces lunettes loupes sont donc impersonnelles, non adaptées à votre vue et peuvent, dans de très nombreux cas être la source de fatigue visuelle et de maux de tête.

S'adapter aux verres progressifs est-il compliqué ?


Un verre progressif possède 3 zones :

- Dans le haut du verre, une zone pour voir au loin.
- Dans le bas, une zone pour lire et voir de près.
- Entre les deux, une zone qui varie continument du loin vers le près, avec toutes les distances intermédiaires.

Pour utiliser le verre avec le maximum d'efficacité, l'œil doit être habitué à cette petite gymnastique : lever les yeux pour voir de loin, baisser les yeux pour voir de près. Plus difficile encore, en vision intermédiaire, il faut trouver la bonne hauteur dans le verre. Autant le dire, cela n'a rien d'évident à priori. Cela demande quelques jours pour trouver ses nouveaux repères.

La bonne nouvelle, c'est qu'une fois ces habitudes acquises, les yeux vont dans la bonne zone sans y penser. En clair, le cerveau a mémorisé les positions du regard. Plus besoin de s'en préoccuper. Le cerveau est l'élément clé de l'adaptation (et de l'usage) du verre progressif.

Lors de la découverte d'une nouvelle paire de lunettes progressives, les premiers jours sont les plus déroutants. Le porteur a parfois l'impression de devoir lever la tête pour lire, et baisser la tête pour voir loin. En fait, c'est plutôt au niveau des yeux que cela se passe :
pour voir loin, il faut lever les yeux et parfois on favorise cela en accompagnant ce geste d'un léger abaissement de tête. Idem en vision de près, il faut baisser les yeux... mais pas la tête.

Pendant les premiers jours d'adaptation, nous préconisons de se ménager : ne pas courir dans les escaliers ni se lancer dans la lecture de la Pléiade. S'accorder un peu de temps pour laisser les yeux (et le cerveau) explorer le nouveau verre.



Quelques astuces :


En plus du progressif, pensez à la lumière : un bon éclairage va faciliter le fonctionnement de vos yeux et l'adaptation.

Si vous n'avez jamais porté de lunettes, il est tentant de retarder au maximum le moment des premiers verres progressifs. Or, plus on commence tôt, plus l'adaptation est facile car les verres ne sont pas très puissants. Ne pas attendre volontairement de s'équiper en progressif car l'adaptation sera plus longue.

Faites-vous plaisir en choisissant une monture adaptée à votre visage, qui renforce votre personnalité. Il existe aujourd'hui de nombreuses marques de montures pour tous les styles. Profitez-en !

Favorisez la vision des contrastes et des couleurs et équipez vos lunettes progressives d'un bon traitement antireflet. Ce traitement procure un gain notable de confort visuel, particulièrement en vision de nuit ou au contraire lorsque l'on se trouve dans une zone très éclairée.

Dans notre magasin, nos progressifs ont une garantie de 90 jours. Autant dire que vous avez le temps de réussir une bonne adaptation.

Combien de temps est valable une ordonnance ?


On peut renouveler ses lunettes en se rendant directement chez l'opticien, à condition d'avoir une ordonnance datant de moins de 3 ans.

Cette mesure, en vigueur depuis 2007, permet d'éviter les consultations redondantes chez l'ophtalmologiste.



A savoir !


Nous pouvons modifier cette ordonnance directement en magasin si votre vision a évolué (et si aucune mention contraire de délai ou d'adaptation n'est inscrite sur l'ordonnance).

Nous sommes formés en optométrie afin de vous faire un examen de vue adapté.

Ou sont fabriqué vos verres ?


Je travaille avec les deux plus grands verriers français (Essilor et BBGR) ainsi qu'avec le premier verrier Suisse (Optiswiss)


Vos garanties ?


Tous mes verres sont garantis d'adaptation 3 mois , verres et monture garantis 2 ans contre tout vice de fabrication sinon franchise de 30 %.


Règlement / Tiers Payant ?


Paiement jusqu'à 4 fois sans frais.
Tiers payant suivant les conventions.
Entretien de vos lunettes à vie.